LE CAFTAN EST-IL MAROCAIN ?

LE CAFTAN EST-IL MAROCAIN ?

Sommaire

    Le caftan se définit comme une robe maxi bordée de perles, de strass et de broderies qui se porte en robe de cérémonie. Elle constitue une robe traditionnelle de différentes cultures comme le sari indien et la gandoura ou encore le Jilbab. Taillée dans du velours, de la crêpe de soie, de la mousseline de soie ou encore dans du brocart, elle fait honneur à tous grandes soirées, mariages ou soirée du henné mais peuvent aussi se porter en robe d’intérieur. Vedette des soirées mondaines et même en mode décontracté, l’origine de cette robe tunique reste encore une intrigue pour bon nombre d’entre nous.

    caftan marocain

    LE CAFTAN ET SES ORIGINES

    Bien que le caftan soit une pièce maîtresse de la robe traditionnelle marocaine, il existait bien avant que les citadins marocains le définissent comme étant leur tenue traditionnelle. Connu aussi sous le nom de « kafthane »,  le caftan était déjà porté par les partisans des dynasties perses (dont Parthes et Sassanides) dans l’empire Ottoman avant d’être introduit en Orient musulman par les conquérants musulmans.  Avec leur touche d’évolution, les artisans et couturiers locaux ont su caractériser leur propre caftan, influencés par les cultures andalouses, arabes, berbères.

    L’expulsion des Juifs d’Espagne a également joué un rôle sur l’autre type de caftan dit : « l’keswa l’kbira » (grande robe en arabe et costume barbaresque en espagnol). Il est généralement constitué de 3 pièces complémentaires dont une jupe (tournante ou jeltita, zeltita ou zeltil en espagnol) enroulée autour de la taille et conçue en velours brodé d'or, un corselet (ghonbaj) pareillement en velours brodé d’or et un plastron (ktef) qui se porte sous le corselet, parsemé de motifs en perles d’or.

    caftan bleu

    LE DÉBUT DU CAFTAN AU MAROC

    C’est au cours du XIIIe siècle, le caftan a vu le jour au Maroc. Durant la dynastie mérinide, seule la royauté marocaine pouvait le porter. À partir de la dynastie Saadienne, il était à la portée par tous les citadins marocains : hommes et femmes. La différence entre les caftans des grandes cérémonies et de la vie quotidienne résidait alors par les parures qui l’ornaient. En effet, le caftan adapté aux grandes était orné de passementerie aux fils d’or et de fils argentés.

    Vers la fin du XVe  siècle, dans la ville de Fès, l’keswa l’bira a fait à son tour son apparition. C’était une robe offerte par le père de la future mariée dans les villes Nord du pays pour la soirée du henné et peut être portée pour d’autres occasions par la suite. Elle peut se présenter sous forme d’une dot, mais elle reste néanmoins un costume d’apparat pour la citadine juive.

    LES PARTICULARITÉS DU CAFTAN MAROCAIN

    En général, il y  a deux sortes de coupes : celle de Tétouan (ample et court) et celle de Fès (droit et long). Le caftan de Tétouan est certainement à l’origine de la robe kabyle et celui de Fés, de la robe longue portée comme robe de la mariée

    Le style de caftan et ses variantes, y compris sa broderie dépend d’une ville à l’autre. Prenons juste le cas du l’keswa l’kbira, pour les villes de l’intérieur, il est soit en vert, soit en bleu tandis que pour les villes de la côte, il est de couleur rouge. La robe rouge  se porte généralement dans les grandes soirées mais elle peut aussi se décliner en bleu-nuit ou bleu-vert.

    Le caftan se démarque aussi par les galons et le style taille haute qui met en valeur le buste et la taille. Sans la grande ceinture faisant part entière à la robe ou détachée, le caftan ne donnera pas l’effet d’une robe agréablement ajustée qui fait honneur à la féminité. Le bas ou la jupe se reconnait par l’effet retombant bien robuste faisant allusion à une sirène.

    caftan noir

    LE CAFTAN ET SES EXPANSIONS

    Si le caftan était déjà porté par d’autres civilisations bien avant celle de Maroc, c’est ce dernier qui a eu le succès pour son implantation dans d’autres pays tel que l’Algérie (Constantine) grâce à sa vente de prêt-à-porter. Nombreux sont les couturiers qui ont osé mettre en avant le caftan dans leur collection de robes et lors des défilés de mode. Par leur aisance et leur légèreté à l’égal des djellabas,  le caftan marocain a inspiré bon nombre de maison de couture marocaine et artisans marocains. Certains d’entre eux y trouvaient même leurs inspirations dans la modélisation des « chedda » algériens. De ce fait, dès au XXe siècle, la robe traditionnelle marocaine arrivait à rivaliser avec la gandoura constantinoise, le costume traditionnel local.

    Avec l’introduction du caftan dans les grandes lignes de vêtements, les défilés de mode somptueux  notamment par Oriental Fashion Show au cours des Fashion Week, les stylistes marocains ont démontré leur suprématie et leur maitrise de cette œuvre d’art. La promotion de magazines marocains comme Femmes au Maroc et bien d’autres encore a aussi contribué à constituer la renommée du  caftan et il a pu monter sur son piédestal en France, où il était désigné comme issu de Haute-Couture « marocaine ».

    L’ÉVOLUTION DU CAFTAN MAROCAIN

    Actuellement, pour ce qui est des coupes, il n’y a guère de frontières entre Fès et Tétouan et le caftan est  introduit presque  partout dans le monde. Les personnalités telles que Zhor Sebti ou encore Tamy Tazi,… ont su apporter des changements notables au caftan.

    D’après la spécialiste du costume marocain, Rachida Alaoui, il est maintenant courant que les femmes l’accessoirisent avec de grandes marques internationales installées au Maroc. Les chaussures Yves Saint Laurent, les bijoux de Cartier, les pochettes Prada s’harmonisent très bien avec le caftan et ne font que rehausser l’effet luxuriant de cette robe de princesse.

    En maintenant son originalité et sa distinction, le caftan est devenu actuellement une robe conjuguant le raffinement et le style sexy.  En sortant un peu de la gamme des robes de soirée et de cérémonie, les couturiers lui ont vite trouvé des déclinaisons en mode citadine qui se porte avec des jeans et leggings mais aussi en collection d’été en robe de plage avec dentelle. Tout en l’honneur des perses et de Maroc, le caftan fait partie maintenant des styles de robe les plus convoités par la gente féminine.


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés


    Vous aimerez aussi

    Articles récents