COMMENT LAVER UN CAFTAN ?

COMMENT LAVER UN CAFTAN ?

Sommaire

    Après avoir porté cette robe de princesse luxuriante, vous pourrez vous demander lui rendre sa propreté initiale sans porter préjudice aux strass et broderies. Inutile de vous inquiéter un peu plus, vous n’aurez aucun mal à laver cette robe maxi malgré sa délicatesse et son apparence fragile.

    Mais avant tout, il vous faudrait quand même savoir dans quel tissu est taillé votre caftan. Après quoi, vous vous prêterez facilement au lavage sans trop de difficulté. Un conseil important : pensez à laver votre caftan dès le lendemain de la soirée du henné ou de toute autre cérémonie. Les saletés seront moins tenaces.

    caftan

    NETTOYER LES TACHES LOCALISEES

    Avant de procéder au lavage proprement dit de cette robe traditionnelle,  on conseille d’enlever en premier lieu les taches localisées. Ceci vous permettra d’apporter un lavage uniforme sur le caftan.

    Afin de retirer les taches tenaces indésirables, munissez-vous d’un linge embué, à peine mouillé avec du bicarbonate de soude. Tamponnez doucement sur les taches puis repassez du linge mouillé dessus. Répétez l’opération jusqu’à ce que la souillure disparaisse complètement. Le bicarbonate de soude est un simple exemple, mais vous pouvez utiliser d’autres produits suivant la nature de la tâche.

    LAVAGE A LA MAIN POUR LES TISSUS LÉGERS

    Caftan ou robe ordinaire, les vêtements en mousseline et en satin de soie ou Satin Duchesse se lavent généralement à la main. C’est d’autant plus délicat avec cette robe perlée alors laissez de côté votre paresse et passez du temps dans la baignoire.

    Si vous vous obstinez à passer cette robe de princesse en mousseline ou en satin à la machine, elle risque grandement de se détériorer. Les robes en dentelle se lavent aussi à la main. Pour ne pas perdre les plissés de votre caftan,  le lavage à main semble le plus adapté.

    Pour le lavage proprement dit, vous avez le choix entre la baignoire et l’évier. Une grande cuvette fera aussi bien l’affaire aussi. Remplissez le contenant d’eau tiède et ajoutez de la lessive liquide linge délicat en main ou tout simplement de votre shampoing habituel. Pour les caftans ou takchitas en satin, utilisez de la lessive spéciale laine. 

    Bien mélanger pour avoir de l’eau bien savonneuse. N’utilisez surtout pas de blanchissant ! Comme avec le sari, immergez le caftan dans l’eau mousseuse et apportez de légères frictions sur la robe maxi ou la robe kabyle. Des frottements légers du bout des doigts suffisent pour ne pas défaire les coutures. Vous n’avez quand même pensé à remplir votre robe de soirée de boue ! Nous l’espérons. Ensuite, rincer abondamment à l’eau tiède jusqu’à ce que l’eau devienne claire et limpide.

    caftan marocain

    LE SÉCHAGE DU CAFTAN OU TACKHITA

    Le lavage à la main ou à la machine terminé, essorez votre robe de cérémonie entre deux serviettes éponges. Il est déconseillé d’y apporter une torsion au risque de laisser des pliures. Suspendez ensuite votre caftan sur un cintre gonflable.

    Evitez les cintres en fer ou en bois qui risquent de se décolorer et laisser encore des traces sur votre jolie robe. Suspendez le caftan sur cintre en intérieur, à l’abri du rayonnement solaire direct. Vous le savez sans doute : le soleil déteint le tissu. Suspendez-le par-dessus la baignoire et veillez à bien aérer la pièce.

    LE LAVAGE EN MACHINE

    Les caftans en velours, en brocart et en viscose s’adaptent bien au lavage à la machine, tout comme les deux-pièces. Assez résistants, la crêpe de soie et l’organza s’adapte très bien aussi à la machine à laver. Vous ne voulez certainement pas décoller vos broderies en fil d’or ou d’argent. Pour ne pas détacher les parures de votre caftan sale, mettez-le dans une taie d’oreiller. De cette façon, les paillettes et cristaux restent indemnes face au mouvement rotatif de la machine.

    Réglez ensuite la machine à 40 °C puis tournez en mode laine. N’oubliez pas de verser la lessive laine. Sur des tissus en gros satin ou en soie sauvage, pulvérisez de l’amidon avant séchage. L’amidon leur redonnera de l’éclat. Poursuivre le séchage comme avec le lavage à la main.

    Consacrez du temps pour le lavage de votre caftan. Ne le lavez pas avec d’autres vêtements au risque de prendre la décoloration des autres habits. Jetez-y un coup d’œil fréquemment, cette robe magnifique mérite toute votre attention.

    Dès que la machine s’arrête, sortez votre caftan pour détendre les différentes pliures et marques de torsion. Il ne faut pas le laisser dans la machine, il prendra rapidement des marques. Vous éviterez aussi dans la foulée, de prendre l’odeur d’humidité.

    beau caftan marocain

    LE REPASSAGE

    Vous arrivez enfin à la dernière étape : le repassage. Avant de commencer, mettez en tête qu’il faut avoir la main légère. Pour plus de précaution, servez-vous d’une pattemouille au lieu de repasser directement sur la robe surtout si celle-ci est en mousseline. Commencez le repassage sur des robes légèrement mouillées.

    Pour garder la brillance des caftans en satin, passez de l’éponge imbibée d’eau vinaigrée sur le revers et continuez avec une pattemouille. Sur des robes pailletées, perlées ou lamées, réglez le fer sur la laine pour une basse température confortable.

    Pour une finition parfaite, commencez toujours par la doublure. Quand c’est bien sec, continuez avec le tulle pour terminer par le tissu de dessus. Veillez à bien sécher au revers des parties à galons. Quand tout est bien propre et bien brillant, remettez les lacets que vous avez bien évidemment détachés avant le lavage. Toutes les opérations achevées, remettez-le sur son cintre et au placard.

    Taillé dans des tissus de haute-couture, le caftan paraît difficile à entretenir et à laver. Avec de la volonté et de la délicatesse, vous y arriverez et garderez toute la brillance et l’éclat de votre robe. À main et en machine, vous avez tous les conseils nécessaires pour y arriver brillamment.

    Si vous êtes un peu réticent pour vous lancer dans cette aventure fabuleuse ou tout simplement en manque de temps, laissez le travail aux professionnels. Des services de pressing restent disponibles. Dans la majorité des cas, les maisons de coutures et boutiques peuvent aussi assurer ce service, comme service après-vente.


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés


    Anche a te piacerà.

    Articoli recenti